Plantes et fruits sauvages

Le thym

ThymTraditionnellement c’est à partir du 4 Mai que le thym est en fleur et donc à ceuillir.

Dans notre Montagne Noire il vaut mieux compter vers le 15 Mai! Cette plante méditerranéenne pousse sur le versant sud du massif. Vous pouvez en trouver à profusion soit en prenant à partir de Carcassonne la route de Mazamet entre Villegalhenc et Villardonnel, soit à partir de Labastide Rouairoux de l’autre côté du col de Sainte Colombe. Bien sûr il y a de nombreux autres endroits.

Bien rangées dans un cageot les branches que vous aurez coupées avec un sécateur se conservent d’une année à l’autre. Vous pourrez ainsi parfumer vos grillades : particulièrement agneau et porc et vos sauces (daubes).

De plus, les propriétés médicinales du thym sont connues depuis longtemps:

  • antiseptique
  • digestive
  • calmant des douleurs rhumatismales
  • … entre autres

Donc à utiliser sans modération.

Ci-dessous, une recette pour les soirs d’après « banquet » difficile à digérer:

Faire infuser quelques branches de thym dans de l’eau frémissante 5 à 10 minutes, verser dans une assiette creuse, saler. Faire griller une tranche de pain, frottez avec une gousse d’ail, faire gonfler dans l’infusion en ajoutant quelques gouttes d’huile d’olive.

Bon appétit … et digestion garantie!

A condition de ne prendre que cela! C’est la « frigoulette »

Le romarin:

Le romarin fleurit dès la fin du mois de Février au pied du versant sud de la Montagne Noire (très visible vers Aigues-Vives et La Caunette sur le bord des routes). Ses vertus médicinales étaient jadis très vantées. La fameuse « eau de la reine de Hongrie » était reconnue comme élixir de jouvence; Louis XIV soignait ses rhumatismes avec cette eau « miraculeuse ».
Aujourd’hui encore certaines actions du romarin sont toujours avérées: soins à l’appareil digestif, calmant de douleurs…
C’est aussi bien sûr une plante aromatique très parfumée à utiliser pour agrémenter cuissons de rôtis de porc ou grillades de viandes ou de poissons.

Les baies de Genièvre

Le genévrier est un arbrisseau assez répandu sur le versant sud de la Montagne Noire. Ses baies, d’abord vertes deviennent noires à l’automne de leur troisième année.C’est de cette couleur qu’il convient de les récolter en tant qu’aromate pour la cuisine:

  • Choucroutes
  • Terrines et pâtés
  • Courts bouillons
  • Gibiers en sauce et daubes
  • Marinades

Attention: pour le ramassage des baies, se munir de gants, le genévrier est piquant! Ensuite, laisser simplement sécher les baies dans un local frais et aéré.
Les propriétés médicinales des baies de genévrier sont aussi connues depuis l’antiquité: diurétiques, dépuratives, stomachiques. Les fumigations de baies sont aussi renommées contre les rhumes de cerveau.

Les fruits sauvages

En saison, quel plaisir de ramasser fruits et baies sauvages:

  • Les mûres
  • Les fraises des bois
  • Les noisettes
  • Les châtaignes
  • Les airelles

Les champignons

Et pourquoi ne pas se lancer aussi (avec la prudence indispensable)dans la ceuillette des champignons:

  • Le roi des champignons: le cèpe
  • Les bolets
  • La chanterelle
  • La morille
  • La trompette de la mort
  • Le mousseron
  • Le rosé des prés
  • La pleurote
  • La coulemelle

Attention:

Dans tous les cas,  se référer aux règlementations locales concernant la cueillette.

Ne ramasser que la quantité nécessaire à ses besoins familiaux, et surtout ne jamais rien arracher!(couper avec sécateur ou couteau)

Laisser un commentaire