Rivières de la Montagne Noire

La Cesse

      Elle nait à Ferrals les Montagnes puis coule vers le Sud et l’Est à travers gorges et canyons jusqu’à Minerve et La Caunette. Le parcours devient ensuite moins accidenté en passant par Agel,  puis descente plein Sud pour rejoindre l’Aude. A l’opposé du Thoré au Nord, la Cesse au sud coule d’Ouest en Est en récoltant aussi de nombreux ruisseaux du versant Sud de la Montagne Noire.

 

    A partir d’Aigues-vives (34) son lit est parfois souterrain.

L’Argent Double

Il prend sa source près de la « Serre d’Alaric » à l’est de Lespinassière, sur les pentes du Roc de Peyremaux.
Il traverse Lespinassière, Citou, Caunes Minervois, Peyrac Minervois, Rieux Minervois, et rejoint l’Aude à La Redorte.

Le Rieutort

    C’est un affluent de l’Orbiel.Il commence sa course au pied des cascades de Cubserviès, passe à Labastide Esparbairenque, Roquefère et se jette dans l’Orbiel peu après.Ne pas confondre avec le Rieutord (avec un D).

La Clamoux

C’est aussi un affluent de l’Orbiel qui a creusé des gorges avant de passer à Cabrespine, traverser Villeneuve Minervois, Villegly et se jetter dans l’Orbiel à Bouilhonnac.

L’Orbiel

    Prend sa source sur les hauteurs de Labruguière (81) à près de 1000m d’altitude.Il descend ensuite vers le versant sud en se rapprochant des Martys, passe à Miraval Cabardès, Lastours et ses châteaux, Lassac et Conques sur Orbiel, puis se jette dans l’Aude.

Le Thoré

Nait au dessus de Labastide Rouairoux et longe d’Est en Ouest le versant nord de la Montagne Noire en récupérant les eaux de ce versant.Ses eaux étaient très utilisées par les industries de Labastide Rouairoux, Saint Amans, Mazamet et Labruguière à une époque ou les pollutions n’inquiétaient pas grand monde…
Aujourd ‘hui, de gros efforts ont été fait, la nature retrouve ses droits d’autant plus facilement qu’il n’y a plus d’industries…

L’Arnette

    Prend sa source près de Pradelles Cabardès au pied du Pic de Nore, et descend versant nord vers Mazamet en passant au pied d’Hautpoul.La qualité de ses eaux était appréciée des industriels du délainage et tout le long de son cours étaient installées des usines.

Laisser un commentaire